- Ce forum est désormais inactif -

Merci d'utiliser la nouvelle plate forme communautaire : www.wow-rppvp.fr


    Seule au départ, elle appris..

    Partagez
    avatar
    Haaln de Lune d'Argent

    Messages : 2
    Date d'inscription : 27/10/2014

    Seule au départ, elle appris..

    Message par Haaln de Lune d'Argent le Lun 27 Oct 2014 - 11:17

    C'était l'histoire d'une Elfe..

    Voici plus ou moins où se trouvait cette jeune petite durant toute son enfance, c'était un domaine pour les orphelins qui se trouvait aux bois des champs éternels, il y avait que des enfants innocents, les yeux étaient bleue, d'autres avaient déjà malgré eux un regard vert-gangrenée.
    Que faisaient t'ils tous ici ? C'était un refuge isolé qui gardait ces orphelins dans les bois, ils étaient nourris et pouvaient jouer autant qu'ils voulaient, ces enfants ont perdu leurs parents, ils vivaient autrefois au sud du bois dans ce qu'on surnomme aujourd'hui les terres-fantômes, ravagé par le mal du fléau et encore non-reconstruit.

    Alors au milieu de tout ces enfants il y avait elle.

    Elle était orpheline au sens strict du terme, sans frère ni soeur et n'avait pas de parent, pas même de grand parent alors que les Elfes avaient pourtant l'avantage de vivre suffisament longtemps pour avoir de grand parent dans chaque famille, mais rien ne semblait enlever le sourire niais au visage de cette petite qui répondait au prénom de Haaln, seulement Haaln car l'on a jamais su qui étaient ses parents.

    C'était le vide néantesque, des épisodes de vie que tout les enfants ont depuis la naissance jusqu'à plus tard, presque tout le monde sauf elle, un vide qui n'empêchait pas la vie, qui ne semblait pas l'affecter, rien ne semblait enlever ce sourire niais.


    Donc elle vécue comme une orpheline normal sans que ce passé ne l'affecte, elle ne se rendait pas compte du malheur ni de ce qu'elle supportait par rapport aux autres enfants, c'était fait sans le moindre effort et semblait bien le supporter.
    Mais son unique existence mêlant l'esprit d'une solitude au milieu du plein de vie des enfants et des adultes la naturellement rendue forte mentalement et débrouillarde, faisant ce qu'elle s'auto-confirmait a faire dans le 'bon sens' comme elle se mît a dire plus tard.

    Mais a ce moment ce n'était qu'une jeune fille qui grandissait, alors elle se mît a venir plus souvent à Lune d'Argent, découvrant une vie plus vaste et adulte, découvrant de nombreux comportements différents, mais il y avait une chose qui ne la laissait pas insensible et sans ressenti, au contraire au fond de son coeur elle savait que elle était concerné, que sa vie était le résultat de ce dont tout Azeroth parle, elle était partagée entre vie.. et destin.

    Un choix a faire.

    Cela lui était venue naturellement à l'esprit et se sentait entièrement concernée, croyant avec inconscience ou alors une réflexion moins habile qu'une autre personne, que c'était peut être sa voie.
    Après un long moment d'hésitation Haaln décida de laisser sa vie calme et civile derrière elle et fît un choix d'arme spontanément en prenant une hache et en se revêtant une armure d'entrainement en maille, grâce a sa nature énergique elle fut sollicitée par son sérieux à l'entrainement et de plus quelque chose semblait émaner d'elle, de la lumière ce qui surpris les chevaliers alors qu'elle se trouvait dans un entrainement pour guerrière.

    - C'est une Chevalière et je crois avoir vu ce visage au plus profond de nos terres, lorsqu'elles n'étaient pas encore ravagé, terminez son entrainement et nous allons lui enseigner son nouveau savoir. Dit le maître des chevaliers de sang.

    Haaln fait encore preuve se sérieux pour devenir ceci.

    Au bout de son entrainement elle était prête a s'en aller, elle partie et plus personne n'eut de ses nouvelles durant près d'un siècle, elle améliora son armure durant un siècle, la portant encore a ce jour, tout le monde la verra dans son armures qui désormais couvre tout son corps et dont le casque est un parfait heaume.

    Elle a fait un long chemin en silence, n'ayant fait entendre que le bruit du fer qui croisait les coups qu'elle porte avec sa hache qui est lui est d'une agréable finesse pour une Elfe.

    Sa monture était un destrier des étoiles, c'était ainsi qu'elle surnommait ce cheval fort et grand, presque transparent et qui laissait un champ de poussière brillant dans la nuit comme une étoile fillante qui passe dans le ciel.

    Haaln était résolument elle même, comme tout le monde mais elle en avait doublement conscience sans toujours savoir être comme les autres en y étant pourtant très bien.
    Une douée pas trop douée ont dit les mages.

    Des réponses manquent aux questions ? Ah vrai dire c'est car Haaln a peu de chose a dire, ce sentiment de vide avant la vie était présent pour elle mais pas aux yeux des autres, voulez-vous savoir ce qui la réellement motivée a partir ?  La haine, la bétise, l'influence de l'apologie de la haine contre l'Alliance et tout ce qui est fait pour faire cibler aux Elfes les plus téméraire qu'il faut aller les tuer, qu'il faut se battre pour ça, ça et ça et que si vous survivez.. Tant mieux, qui peut accepter se résoudre sa vie a un tel avenir ? Des Elfes influençable et désemparé de toute paternité, de toute affection familliale et de bien de propriété.
    Mais elle avait ce sourire niais que rien ne semblait ébranler, c'était bien mal connaître le fond intérieure de sa personne, les apparences sont trompeuse car en fait les situations et la façon dont le monde marche fait d'une manière ou d'une autre aller plusieurs personnes différentes mais qui se sentiront concerné, aller sur ce chemin qui n'arrange pas la vie en Azeroth.

    Elle était revenue à Lune d'Argent et continuait de faire des expéditions mais bien accompagné cette fois et pense toujours que le bien n'est qu'au sens de ce qu'elle jure pour son peuple.

    C'était une Sin Dorei juste un peu différente, moins hautaine et noble pour plus de vivacité et de guerrièrerie.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:54