- Ce forum est désormais inactif -

Merci d'utiliser la nouvelle plate forme communautaire : www.wow-rppvp.fr


    Introduction de Padprix

    Partagez
    avatar
    Skaduwee

    Messages : 450
    Date d'inscription : 09/08/2011
    Age : 26

    Introduction de Padprix

    Message par Skaduwee le Ven 25 Avr 2014 - 13:56

    La débâcle

    L'annonce de la chute de Garrosh retentit dans toute la caserne, on annonce même que des révolutionnaires approchent.
    Autour de moi, le chaos, des gobelins menacent les orcs de tout faire péter si ils émettent l'idée de fuir. Les orcs eux, font des messes basses cherchant un moyen de ne pas finir comme monnaie d'échange. D'autres gobelins tentent désespérément de rassembler leurs affaires alors que les premiers leur bouche le passage.

    « Si on tombe c'est tous ensemble bande de rat ! »
    « Crève, j'ai pas signé pour ça »

    Le brouhaha ne cesse pas, tout le monde court dans tous les sens. Des putains d'idiots qui vont tous crever ici, la bouche ouverte... On ne nous laissera aucune chance quand les rebels aidé par l'alliance et la horde arriveront.

    « Laissez nous partir bande d'avortons ! »
    « Toi l'orc tu la boucle, vous êtes sûrement notre meilleur moyen de finir vivant »

    Bon Padprix, t'as pas forcément dix milles choix. Et la plupart vont sûrement te mener à la mort...
    Pourquoi j'ai accepté ce poste de tireur d'élite ? Ah p't'être que c'est parce que ça payait bien. Ouai ça doit être ça.

    « Ils sont là. »

    Le silence se fait autour de moi, plus personne n'ose bouger, une voix retentit à l'extérieur.
    Le temps semble suspendu. Et j'suis là dans ce tableau figé, immobile comme les autres.

    « A l'intérieur, rendez vous autrement nous lancerons un assaut. Rendez vous ! »
    « On a capturé des orcs, on vous les échange contre notre liberté »
    « Vous êtes aussi coupable qu'eux »
    « On suivait notre contrat »
    « Pas d'échange, rendez vous ou mourrez. »

    Le sergent chef de l'escadron orc sourit.

    « Vous voyez nabots, on est dans la même merde, on va crever dans tous les cas, ils n'attendent que notre mort. »

    Les gobelins se regardent, chacun prend son arme, les orcs sont ré-armé.

    « On se rendra pas aussi facilement, chiure de collabo. »

    Moi j'aurais aimé qu'on se rende, sont cons ces gobelins parfois...
    Faut que je trouve un moyen de me sortir de ce merdier, ça va être une boucherie, on est encerclé.

    La porte explose, il est sûrement trop tard pour moi, j'aurais pas du accepter d'suivre un orc mégalo.
    Les tirs retentissent, les haches s'explosent contre les crânes, le sang coule à flot. Des pertes des deux côté, on a le terrain pour nous en même temps. J'regarde le fusil que j'tiens dans la main... Padprix, t'as l'don de te mettre dans la chiure d'elfe. T'as jamais pris les bonnes décisions mon gars. Fait le macchabée mon choux, si tu veux survivre, t'as pas l'choix.

    J'me tire une balle dans le flanc, putain que ça fait mal. Je tombe à terre, tout ce putain de monde de folie tourne autour de moi. Ça explose, ça pu la mort...comme le jour où j'suis né... Putain de mère qui crève en t'expulsant, c'est tellement courant qu'ça devrait être naturel... Mais non, on est quand même des parias.

    Putain d'odeur de mort, et de corps calcinés, putain de chaleur... Heu... Padprix reprends toi mon grand ils font cramer les macchabée ! Et jusqu'à preuve du contraire, t'en es pas un. Raaah, la lumière me vrille le cerveau, sûrement parce que t'es blessé comme une truie qui vient de se battre pour protéger ses pourceaux. Mais mec ! T'as pas de pourceau et t'es pas une truie. Tu t'es même pas battue.
    Bon va falloir que t'agisse discretos. Autour d'moi que du rebelles, bon, roulé boulet sur le técô puis j'me casse comme une fouine. Genre ni-vu ni-connu...
    Je roule, je boule, je... putain, j'ai vraiment plus de force. J'regarde autour de moi, personne n'a remarqué mon goblofilm.
    J'arrive péniblement à me relever, apparemment, j'ai été pillé... au moins ça sera moins lourd à porter. Putain, mais en fait j'ressemble vraiment à une truie, à poil.
    Allez c'est le moment de survivre mon chou, tu cours et tu saute dans la rivière. Faut juste survivre aux Crococillisques.
    Mes jambes sont aussi lourdes qu'une enclume Vyrkul, j'avance à deux l'heure... Quelques mètres... heureusement qu'ils font leur feu de joie de ce côté d'Orgri. Avec un peu de chance j'vais pouvoir être pépère à Cabestan si j'arrive jusqu'à la rivière.
    Deux putain de mètres...Ouai... Putain c'est mon mot préféré. Puis d'abord, j'crois que j'ai l'droit d'en abuser vu la situation non ? Puis t'es qui pour me juger.
    Putain Padprix, tu t'parles tout seul. Ca m'rappel une autre vie, et un mec que j'ai rencontré. Devait être toujours dans la merde pour se parler à lui même.
    Un mètre, j'avance comme une fillette uni-jambiste, j'vais jamais y arriver. J'vais m'faire canarder dans trois, deux, un...

    Le fleuve enfin... J'saute et à moi la liberté. Raaah c'est froid, j'aurais du prendre le temps de récupérer un maillot de bain, j'ai les valseuse qui font des castagnettes. Autant dire que c'est la fête du slip sans slip mon chou. C'est quoi ce courant de femmelette ? Bon, c'est toujours mieux que rien...hop l'étoile comme ça j'coule pas.

    Prêt du feu pendant ce temps là

    « Hum... M'sieur on a perdu un prisonnier blessé. »
    « Encore ? »
    « Bah il était à poil on allait l'opérer... On est partit boire un coup et quand on est reviendu »
    « revenu »
    « Pardon ? »
    « On dit revenu »
    « J'ai pas compris. »
    « On dit revenu pas reviendu »
    « Ah...heu... »
    « Laissez tomber »
    Le troll infermier laisse tomber les bandages qu'il tient dans ses mains.
    « Bon, on ne peut pas trop vous en demander à ce que je vois. Il s'appel comment le blessé ?»
    « Sa plaque elle dit qu'il s'nomme : Padprix »
    « Padprix comment ? »
    « Padprix sans nom... »
    « Padprix Sanom ? »
    « Oui... »
    « J'vais lancer des avis de recherches. »


    _________________

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:56