- Ce forum est désormais inactif -

Merci d'utiliser la nouvelle plate forme communautaire : www.wow-rppvp.fr


    Skaduwee Venreti

    Partagez
    avatar
    Skaduwee

    Messages : 450
    Date d'inscription : 09/08/2011
    Age : 26

    Skaduwee Venreti

    Message par Skaduwee le Jeu 18 Aoû 2011 - 13:44

     
     
    Les récits de vie du Ska


    Chapitre 1 : Le Seigneur Venreti
     
     
    *Nouveau bureau du Ska quelque part en Azeroth (Le lieu n'est pas encore décidé)* 

     
    Des caisses en bois sont encore dispersés ici et là. Des déménagements encore et toujours. C'est terminé maintenant, il ne bougera plus ses locaux.
    La forêt des pins argentés, Désolace, Féralas... trop d'endroit, trop de problèmes. 
    Mais cet endroit... 
     
    Qui aurait cru qu'un Réprouvé pouvait avoir autant de goût pour un luxe putassier. 
     
    La pièce ou se trouve le docteur est un endroit à l'image de ce réprouvé, en dehors de toute réalité, la décoration était aussi folle et rafinée que le Ska. 
    Un grand bureau, finement ouvragé aux dorures exquises trône au centre de cette pièce, dessus une statuette en or représente une abomination aux yeux de diamants.
    Des dossiers s'entassent sur ce meuble de travail. 
    Un grand fauteuil aux tissus blancs, et aux accoudoirs argentés accueil le réprouvé masqué. Derrière lui une fenêtre pleines de dorures et de bas reliefs représentants les grandes étapes de sa vie.
    Deux petits fauteuils font face au bureau un peu moins travaillés que celui du Ska, ils ne sont en tout cas pas de premier prix non-plus.
    Un Tapis épais recouvre le sol, lui aussi tout aussi travaillé que le reste du mobilier.
     
    Dans un coin accroché au mur une paire de chaînes se terminant par des menottes, elles aussi dorées comme une grande partie de la pièce.
    Un gnome à trois bras y est attaché, habillé d'une culotte bouffante rayée à la vertical, d'une chemises à manche courte et aux épaules tout aussi bouffante,
    enfin il est coiffé d'un chapeau à clochette, il sert parait t'il aux service et à l'amusement du Ska.
    Il tient presque en permanence quand il s'ennuie, un petit bocal contenant un bout de cervelle qu'il regarde certaine fois avec tristesse.
    Tout proche, il y a un écrin fait de velours, qui accueil le compagnon du Ska, Roger le bâton poulpe.
    De nombreux tableau ornent les murs, des scènes apocalyptiques, des êtres recousu dans un décor romantique ou encore des schéma d'anatomie. 
    Enfin contre un mur, un énorme coffre, fait dans une matière presque indestructible selon la légende, recouvert d'une épaisse couche d'or.
    Parait-il que les plus grands secrets du Ska s'y trouve. Mais celui qui arrivera à percer les mystères de son ouverture n'est pas encore né.
     
    Le Ska souffle, combien de temps avait il mis pour amasser cette richesse... Il ne préfére même pas compter. Mais tout cela est à son image.
     
    Il bascule son siège rapidement pour se mettre face aux bas reliefs de la fenêtre... Quel beau résumé...
    Le premier le représente comme un pauvre chirurgien encore vivant. 
    Le deuxième une main hors d'une tombe.
    Le troisième lui aux côté d'un autre réprouvé. 
    Le quatrième l'écusson Zircontusion, une bombe et quelques abominations.
    Le cinquième lui couronné et l'emblème de la Venreti.
    Le Sixième l'emblème de l'Union au côté de Ryzzik. 
     
     
    Tant de choses pendant ces années... tant de souvenirs ! 
    Le coup d'état du grand seigneur Putrescin, la Bombe Z, sa petite entreprise avec Long-vent de récupération d'organe, les nombreuses abominations qu'il avait créé.
    Son age d'or avec l'OCA, la Venreti corporation, le conseil de guerre. 
    Et enfin, le renouveau aux côté de Ryzzik avec l'Union de Cognesou. 

     
    Mal grès tout cela, il n'est toujours pas arrivé à atteindre son ultime but.
    Ce à quoi il est condamné depuis qu'il a voulu s'élever au rang d'un dieu créateur.
    Il sait qu'il doit leur ressembler... Mais il lui manque quelque chose qu'ils ont eux... L'immortalité.
    avatar
    Skaduwee

    Messages : 450
    Date d'inscription : 09/08/2011
    Age : 26

    Re: Skaduwee Venreti

    Message par Skaduwee le Jeu 26 Avr 2012 - 16:30

    Chapitre 2 : Le Docteur Venreti

    Un gnome à trois bras tenu en laisse par un réprouvé masqué déroule un tapis rouge. Ce réprouvé tout en marchand derrière le petit Gnome commence son discours :
    "Bienvenue chers étudiants à cette expérience unique, magnifique et incroyable que je vais mener sous vos yeux. Invité et authorisé à faire ce que je veux de deux cobayes humains, ce spectacle va être INCROYABLE."
    Entouré par deux gardes du corps le Docteur Venreti se tient fièrement devant une assemblé de jeunes étudiants en médecine de la Horde.
    Une table d'opération a été aménagée sur la scène, quelques grands pontes de la médecine Azerothienne sont immobile derrière Le Ska.

    "Je vous vois déjà trépigner d'impatience, mais je dois préciser certaines choses. Ce n'est aucunement pour me mêler à ces raclures" Dit-il en désignant les grands médecins
    "Que j'ai accepté cette invitation... non, non... C'est bien pour partager mon savoir faire unique avec des étudiants peut être prometteurs."

    Les grandes pontes s'agitent, un gobelin crache son cigare et quitte la scène. Des murmures se font entendre dans l'assemblée.

    "Commençons ! Emmenez les sujets !"
    Le Ska commence à enfiler un tablier. Tout en nouant la cordelette autour de sa taille, il regarde les deux prisonniers de guerre enfermés dans des cages à roulettes, entrer sur scène poussés par des abominations de sa propre fabrication.
    Rajoutant un cache nez sur son masque puis préparant ses ustensiles, il déclare :

    "Nous allons créer un être à partir de deux ! Aujourd'hui sous votre regard !"
    L'assistance lance un "Ooooh" oscillant entre le dégoût et l’émerveillement.

    Le premier sujet un humain, de taille moyenne est installé sur la table. Un baillon sur la bouche l'empêchant de parler, des chaines le clouant sur son lit de fortune, lui entrave toute possibilité de s'en sortir.
    Le deuxième sujet est une humaine, qui installé dans ca cage, n'est pas des plus calme, elle se jette contre les barreaux espérant peut être les casser.

    "Nous allons commencer par découper en petits morceaux cet humain, pour pouvoir le coller à l'humaine. Une opération bénine... il ne mourra pas, ou très peu... Nous allons maintenir ses parties vitales en état de marche grâce à une machine Cognesou(tm) !"
    D'énormes machines sont emmener, des pompes grosse comme des Kodos. L'assemblée semble prise d'effroie. Un des pontes commence à s'approcher du Ska pour protester contre cet acte merveilleux. Le plus énorme des deux gardes du corps s'interpose.

    "MESDAMES, MESSIEURS ! POUR LA SCIENCE !"
    Le Ska tend au dessus de lui une énorme hache, et l'abbat sur l'épaule de l'humain, qui malgré le baillont hurle à la mort.
    L'humaine elle, bouge de plus en plus dans sa cage.
    Le sang gicle, et le Ska sans broncher tranche de la même façon le deuxième bras, puis les jambes.
    L'homme "tronc" gigotte comme un ver tandis que l'humaine hurle et pleure assise au fond de sa cage.

    "Voyez cet être dénué de cervelle, POURQUOI est il sur cette table ? Parce qu'il est la partie faible de ce monde ! Seul les plus intelligent survivent !"
    L'assemblé détourne les yeux, certains sortent poliment. Le chef de l'établissement, un réprouvé semble aux anges d'avoir pu réunir les autorisations nécessaires.

    Le Ska jette les organes dans une des deux machines, puis commence à scier la boite crânienne de l'humain, alors qu'il vit toujours.
    "Je vais maintenant récupérer le bout de cervelle qui m'intéresse"
    Ouvrant le réceptacle vital, d'un geste presque artistique il attrape un scalpel et découpe avec énormément de dextérité le morceau en question.
    L'humain semble arrêter de se tordre, mais son visage reste expressif et vivant.
    Avec beaucoup de manières Le Ska place le bout de cerveau dans la seconde machine.

    Les gardes décrochent l'être massacré, puis le mette à la vertical sur un trépied de peinture bizarre.
    Il ne reste plus que quelques étudiants dans la salle, les pontes eux, ont soit vomi, soit fuit la scène.
    Le Ska ne remarque même pas le manque de savoir vivre de ces êtres abjectes.
    Il approche la deuxième cage, l'humaine est tombée dans les pommes. Il la réveil à coup de bâton.
    Elle est ensuite installée sur la table.

    En à peine une heure il lui cousit une paire de bras et de jambe en plus, lui ouvrit le crâne et lui greffa la partie de cerveau.
    L'humaine ne cessa d'hurler et de se débattre. Le Ska ricana une dizaine de fois pendant l'opération.
    Le Sang gicla, et le spectacle fut encore plus horrible car en toile de fond, l'humain lui regardait la scène installé sur son trépied. Incapable d'agir, enfermé dans son propre corps.
    L'humaine après quelques grammes d'anti-douleurs ingérer, fut capable d’utiliser ses 8 membres, parait il.

    L'opération fut un succès médiatique, beaucoup d'associations protestèrent sur cet acte vil et contre le code de l'honneur.
    Mais on pu présenter toutes les autorisations, autorisations jouant sur les mots, mais autorisations quand même...




    _________________

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:54